Contact  |  Recherche  
D  |  F  |  I

Un intérieur plus écologique

Image: © Egon Häbich / PIXELIO

Chaque foyer utilise de très nombreux produits chimiques, qu’il s’agisse de détergents, de cosmétiques, d’outils de loisirs ou de bricolage. Or ce qui est en usage dans la maison nuit non seulement à ses habitants, mais aussi à l'environnement dès lors que les substances se retrouvent dans les canalisations.

Bon à savoir !

  • Le moins est en fait le plus en matière de produits ménagers. En général, un simple nettoyant multi-usages, un liquide vaisselle et un vinaigre concentré contre le calcaire suffisent. Vous n'avez pas besoin d'une collection de nettoyants spéciaux (trop onéreux). Achetez des produits d’entretien portant un éco-label, comme Coop Oecoplan ou l’Ecolabel européen, vous aurez ainsi la certitude de ne pas faire d’erreur.
  • N’employez pas de désinfectants au quotidien. L'utilisation de désinfectants (annoncés comme « antibactérien », « désinfectant », « contre les bactéries et les virus ») est inutile dans des conditions normales dans un intérieur. Plus encore : les substances antibactériennes constituent un risque pour la santé et sont une charge pour l'environnement. De nombreux désinfectants provoquent des allergies et de l’eczéma de contact. Certains sont même considérés comme cancérigènes et mutagènes. Au niveau environnemental, ils nuisent massivement à la vie aquatique.
  • Familiarisez-vous avec l'étiquetage afin d’être en mesure d'évaluer la dangerosité d'un produit. Saviez-vous que depuis 2010 de nouveaux symboles permettent d’identifier les substances toxiques ? Mais attention : si un produit n'est pas étiqueté comme dangereux, cela ne signifie pas pour autant qu'il est inoffensif. La limite de concentration à partir de laquelle une mention est obligatoire peut être très proche.
  • Conservez les produits chimiques à usage ménager impérativement hors de portée des enfants !

Conseils pour l'achat et l'utilisation

  • Achetez des détergents et produits ménagers portant un label environnemental.
  • Si possible, optez pour des produits à base d'ingrédients naturels.
  • Matières biodégradables : prenez en considération le taux de biodégradabilité indiquée sur l'étiquette. S’il n’est pas indiqué, sachez que pour les tensioactifs par exemple (agents actifs de lavage inclus dans les détergents), un niveau de biodégradabilité de seulement 80% est exigé par la loi.
  • Réduisez la dose : prenez un peu moins que la dose recommandée pour chaque lavage/nettoyage et évaluez le résultat. S’il est satisfaisant, continuez en ce sens. Les dosages indiqués sont souvent exagérés.

Machine à laver

  • Évitez le prélavage. Seul le linge très sale nécessite un précycle, sinon c’est un gaspillage d'énergie, d'eau et de détergent.
  • Renoncez aux assouplissants. Ils peuvent contenir des tensioactifs nocifs pour l'environnement ou des parfums synthétiques (parfois allergènes ou toxiques pour les organismes aquatiques).
  • Lavez moins et suspendez plus souvent les vêtements à l'extérieur.
  • Ne lavez que lorsque le tambour est plein.

 Lave-vaisselle

  • Rangez la vaisselle de sorte que le bras d'aspersion tourne librement. Assurez-vous que ses trous ne sont pas bouchés.
  • N’utilisez pas de « déodorant lave-vaisselle », mais nettoyez le filtre plus souvent.

Travaux manuels / Bricolage

  • Ne jetez jamais dans les toilettes les restes de peintures, solvants, décapants, huile ou essence. Tous ces produits constituent des déchets dangereux et doivent être ramenés au magasin ou apportés au site d'élimination des déchets dangereux de la commune.

Cosmétiques

  • Sous la douche, utilisez une éponge ou un gant pour vous savonner, vous consommerez ainsi moins de produit.

WC

  • N’utilisez pas de blocs WC, ils contiennent souvent des parfums de synthèse.
  • Optez pour du papier toilette sans couleur ni impression en privilégiant les produits recyclés.
  • Procédez à un nettoyage mécanique plutôt que d’en passer par l’arsenal chimique. Les toilettes ne sont pas une poubelle ; n’y jeter jamais de médicaments, d’objets solides, de restes de peinture ou autres.

 Ménage

  • En principe, trois types de produits de nettoyage suffisent : savon liquide (pour dégraisser), vinaigre de nettoyage (pour ôter le calcaire) et alcool ménager (pour le nettoyage des taches). Renoncez à l'eau de Javel et aux désinfectants comme à tous les produits en contenant.
  • Pour un nettoyage complet, un chiffon en microfibres et de l'eau du robinet suffisent le plus souvent à la tâche.

Médicaments

  • Ne jetez jamais de médicaments dans les toilettes. Ils peuvent être remis au médecin, au pharmacien ou au site d’élimination des déchets dangereux de la commune.

Matériel événementiel

Dépliants d'information
Informez de manière claire sur la problématique de la manipulation imprudente de produits chimiques dans la maison et le jardin ainsi que sur l'interdiction des herbicides.
>Lien

Ballons
>Lien


Merkblatt Haushalts-
Schädlinge

Wie man lästige Mitbewohner los wird. >Link


Fiche Conseil Micropolluants
Conseils utiles pour protéger nos eaux contre les micropolluants. >Lien



Conseil

Trois règles pour éviter de trop polluer les cours d'eau:

  • Choisir des produits naturels
  • Doser au plus juste
  • Se passer des substances inutiles

Court-métrage

De nouveaux symboles de danger pour les produits chimiques


Liens

Plus de conseils ...

energie-environnement

gestion des bâtiments